arrow back
retour 

Mutræ, un livre unique mêlant illustrations et ambiances sonores


Actualités . 01 Déc. 2020

Pascal Casolari, enseignant en dessin et en concept art à l’ESMA de Lyon, a lancé une campagne de financement participatif sur la plateforme Ulule avec deux collaborateurs, pour un projet unique d’un livre jouant à la fois sur l’écrit, le visuel et le sonore.

Habituellement, quand nous faisons référence à Pascal Casolari, c’est dans le cadre de son travail d’enseignant de la formation Cinéma d’Animation 3D & Effets Spéciaux et plus précisément pour partager les travaux réalisés par ses élèves lyonnais comme, par exemple, lors d’un cours de Matte Painting. Cette fois-ci nous partageons un de ses projets professionnels : Mutræ.

Pour voir le jour, ce livre fait appel au financement participatif via la plateforme Ulule.

= > Page du projet sur Ulule <=

mutrae

Présentation du projet Mutræ

Mutræ prend la forme d’un livre augmenté proposant une expérience dépassant les frontières de l’écrit par l’ajout d’illustrations et de sons. Sur 104 pages, le lecteur est embarqué dans une histoire de science-fiction rédigée par Emmanuel Quentin. Afin de rendre l’expérience plus immersive, au-delà des somptueux décors imaginés et dessinés par Pascal Casolari, une ambiance sonore conçue par Emmanuel Régis finit de vous embarquer sur cette planète lointaine.

L’imbrication de ces 3 univers créatifs différents se coordonne afin de donner naissance à une expérience unique sans toutefois perturber le but premier : la lecture. Là où il aurait pu s’agir d’un livre classique, l’image et le son s’ajoutent et propulsent le lecteur sur une planète exotique aux paysages grandioses et aux ruines intrigantes. L’objectif est d’être au plus près de l’histoire et du vécu du personnage principal.

L’histoire

« Puis il y eut l’impact. »

De retour d’une mission de reconnaissance, le lieutenant Mutræ, pilote chevronné de la Confédération de la 8ème Nébuleuse, s’écrase sur une planète tellurique à la végétation luxuriante.

Ici, le silence règne étrangement. Les deux soleils sont comme des yeux fixant le naufragé par-delà les nuages. Tout est tellement calme.

Mutræ ne se souvient plus des circonstances de son accident.

Est-ce le vent qu’il entend tout à coup, un appel, ou une hallucination ?

Résolu à ne pas attendre d’éventuels secours, le lieutenant se met alors en marche, en quête des réponses soulevées par ce monde énigmatique.

Mais peut-être aurait-il mieux fait de rester à proximité de son vaisseau…

Pour ceux qui souhaiteraient participer au projet, en plus du livre, les financeurs pourront découvrir :

  • un carnet d’exploration de 22 pages présentant des croquis est des cartes ;
  • un making-of de 17 pages de photos, de croquis et cartes mentales ainsi qu’une vidéo ;
  • un line-up des illustrations ;
  • le détail du processus créatif mis en place par les Explocréateurs pour parvenir à aboutir à Mutræ.

De quoi parachever l’exploration de ce nouveau monde et d’en découvrir plus !

parole de co-auteur

Nous avons laissé la parole à Pascal Casolari afin qu’il nous parle un peu plus de ce projet et de son travail sur les illustrations :

En quoi Mutræ se démarque des autres livres ?

Le projet est un livre atypique car il s’articule autour d’un texte, d’un ensemble d’illustrations et d’ambiances sonores.

Le livre est aussi atypique dans son processus créatif puisqu’il a été conçu entièrement par trois personnes : un auteur de science-fiction, un peintre illustrateur et un sonoriste. Nous avons toujours progressé dans une communication constante pour que tous les artistes soient satisfaits et leur imaginaire parfaitement restitués.

Peux-tu nous parler de cette expérience immersive ? 

L’expérience immersive est importante pour permettre au lecteur (si on peut parler de lecteur car il voit et écoute aussi) de se projeter au plus vite et totalement dans l’univers et dans l’imaginaire de l’aventure de Mutrae. On veut que le lecteur se déconnecte du « ici » pour partir au plus vite dans l’imaginaire qui nous est si important.
De notre point de vue, une nouvelle de science-fiction immergeant énormément le lecteur. Emmanuel Quentin est sûrement le plus créatifs de nous 3 : il a des idées qui font « partir » le lecteur ailleurs ! De fait, l’expérience se traduit par une augmentation du texte par des illustrations à fort grand angle, un art que je maîtrise parfaitement. Puis, les ambiances sonores ont été réalisées pour appuyer ces vastes espaces où se trouve Mutrae. Emmanuel Régis a travaillé les sons en essayant de ne pas rappeler notre bonne vieille Terre même s’il faut bien des repères, comme tout média.

Peut-on en savoir un peu plus sur les illustrations que tu as réalisées et comment tu mènes ce travail ? 

Pour moi, les dessins que je produis sont comme des flashs, des visions spontanées, libres de toute influence consciente, sûrement inconsciente. Elles vivent leur vie, voyagent et évoluent au fur et à mesure de leur fabrication.
Elles sont libres et ressemblent à une expédition qui progresse de jour en jour.
La lecture de textes, et ceux d’Emmanuel Quentin, me font plonger dans un monde à part avec sa propre logique. Les mots s’insinuent comme des marques, des signes qui se transforment en images. Cela rejoint mes flashs quand je produis librement des illustrations. Il y a tant à dire ! Dans la partie qui décrit le processus créatif, je détaille précisément comment je « fonctionne ».

Peut-on en savoir plus sur les ambiances sonores ? 

Emmanuel régis a marié catégories de bruitages : les synthétiques, pour des sons qui ne sont pas naturels, et ces derniers qui le sont.
Les bruitages principaux sont synthétiques pour évoquer l’ailleurs et le gigantisme de cet autre monde énigmatique. Par conséquent, pour en accentuer ses effets, il y a ajout d’échos, de réverbérations, de modulations de fréquences, de différents niveaux de volumes et enfin d’une spécialisation statique et dynamique des bruitages, etc. Les événements sonores sont aussi importants dans les ambiances.
Pour que l’alchimie de chaque ambiance sonore « prenne », tous ces bruitages sont orchestrés dans le temps. Ce montage est vital pour créer l’émotion voulue. Il y a de nombreux bruitages, certaines ambiances en ont jusqu’à une cinquantaine.

Y aura-t-il un tome 2 ?

Le livre Mutræ est l’ouvrage N°12 de la collection Ruines.
Si le financement participatif est un succès, nous souhaitons réaliser les autres ouvrages de la collection Ruines.

Est-ce le 1er financement participatif ?

Oui et c’est du sport, croyez-nous ! Ulule est la plateforme que nous utilisons pour le cofinancement participatif.
Même si l’équipe d’Ulule (coucou Sofia !) est super, heureusement que nous sommes 3 Explocréateurs pour mener à bien ce projet. Sachant que rien ne peut se faire sans les centaines de contributrices et contributeurs : un grand merci !

Qu’est-ce qui vous a motivé à faire un financement participatif ?

La motivation d’un financement participatif était la totale liberté de réaliser le contenu et le montage du livre.

Qui sont les Explocréateurs

Ces trois co-auteurs du projet se sont regroupés ensemble sous le collecteur « Les Explocréateurs » et l’aventure a déjà 3 ans au compteur. Initiée en 2017, les trois fondateurs – Emmanuel, Pascal et Emmanuel – se sont regroupés sous ce collectif afin d’impulser un projet d’exposition : le Projet Ruines.

Pascal Casolari, en plus d’être enseignant à l’ESMA Lyon, a également évolué dans le monde du jeu vidéo notamment en contribuant au développement de l’univers graphique de jeux comme Alone in the Dark 5,Test Drive Unlimed 2Kya Dark LineageSheep Dog And Wolf. En parallèle, il est aussi graphiste pour des maisons d’édition comme Bragelonne, Mnémos, Univers Poche… Enfin, il travaille dans le cinéma en réalisant illustrations et Matte Painting (entre autre il a participé au film Valérian et la Cité des Mille Planètes de Luc Besson).

Emmanuel Régis est un touche-à-tout qui, en plus de réaliser le sound design de Mutræ, a travaillé dans l’univers du jeu vidéo, la robotique ou encore en tant que formateur et enseignant.

Emmanuel Quentin, bibliothécaire de métier, il est aussi écrivain et compte 3 ouvrages à son actif : Dormeurs, Où s’imposent les silences et Replis.

Le Projet Ruines

Composé d’une quinzaine de « cubes », visualisés comme autant de planètes à explorer, ils permettaient aux visiteurs de découvrir un monde passé – issu de la science-fiction – dont seules les ruines d’une civilisation disparue subsistaient. Parmi ces cubes, le n°12 comportait des textes, des illustrations et des ambiances sonores. Une ébauche de ce qu’allait devenir plus tard le projet Mutræ.


Pour aller plus loin :

Facebook

Site internet Les Explocréateurs

Pour participer au financement participatif : = > Page du projet sur Ulule <=

@crédit images : Les Explocréateurs