arrow back
retour 

Devenir
Grooming Artist

Le Grooming Artist travaille, sur tout ce qui est de l’ordre des poils, cheveux, sourcils, barbe, fils, fourrures d’animaux. Il s’agit de donner de la forme à des géométries très fines.

L’ESMA bénéficie d’une très solide formation en cinéma d’animation et c’est vraiment ce que l’on recherche. Cela permet d’avoir des étudiants spécialisés, très concentrés sur leur carrière. Les étudiants sont passionnés et hyper motivés par ce qu’ils font.

Erik SMITT

Directeur de la photographie – Pixar Animation Studios

La qualité des films est vraiment palpable. Que ce soit au niveau technique mais aussi narratif et les scénarios se développent et complexifie d’année en année.

Shelley PAGE

Key Talent and Artist Liaison – DreamWorks, Aardman…

Erik Smitt de Pixar, président d'honneur du jury ESMA 2019
shelley page

Clairement, le Grooming Artist travaille, sur tout ce qui est de l’ordre des poils, cheveux, sourcils, barbe, fils, fourrures d’animaux. Il s’agit de donner de la forme à des géométries très fines.

Autrement dit, le Grooming Artist évolue essentiellement autour de personnages.

On n’est pas Grooming Artist par hasard, un peu comme un musicien, c’est un choix délibéré, en fonction d’une appétence particulière.

Son savoir-faire, ses connaissances

Disons-le tout net, on ne s’improvise pas Grooming Artist d’un claquement de doigts !
Pour prétendre être un Grooming Artist efficient, il faut être un bon généraliste à la base.
Il est souhaitable, recommandé voir incontournable, de maîtriser la géométrie, le modeling, le rendu, le lighting, notamment.

Ces disciplines incontournables sont évidemment enseignées à l’ESMA tout au long du Cycle Pro Cinéma d’Animation et Effets Spéciaux d’une durée de quatre ans à Lyon, Toulouse, Nantes et Montpellier.

A partir de cette formation généraliste, un élève, un étudiant peut choisir au fur et à mesure de se spécialiser, de s’investir plus particulièrement dans cette spécialité du grooming, notamment lors du film de fin d’études, pour en faire plus avant une carrière avec des outils en perpétuelle évolution et de transcender ces derniers pour en faire une création originale.

Le sens de l’observation pointu, « observer le monde » note Julien Duval professeur à l’ESMA, est quasiment un prérequis dans ce domaine spécifique, de même que les talents d’anatomiste qui permettent d’exprimer au mieux son talent.

Dans le cadre d’un projet précis, cela suppose aussi d’être à l’écoute de son superviseur, avoir le sens de la communication comme dans tous les départements de la 3D et effets spéciaux.

zoom métier grooming artist

Carrières, salaires et débouchés

Les salaires sont très variables évidemment en fonction de la notoriété, pour les plus expérimentés qui ont déjà fait leur preuve dans des studios renommés ou en tant que freelances très demandés.

Le talent reconnu est un atout incontournable et rémunérateur lors de l’élaboration, de la négociation d’un contrat tributaire de l‘offre et de la demande.

Un Grooming artist « junior » (débutant) peut prétendre à un salaire de l’ordre de 1500 à 1600 euros, 90 à 110 euros la journée en indépendant, en intermittence du spectacle puis 150 euros avec l’expérience.

Les Groomings Artists sont demandés dans moults domaines, le cinéma 3D évidemment, mais aussi la publicité, dans tous les aspects du cinéma à partir du moment où il y a créations de personnages.
La majorité des productions demandent du grooming lorsque des personnages entrent en jeu.

Au fur et à mesure, sa carrière peut évoluer, se diversifier, et prétendre à un poste de superviseur les années passants.