arrow back
back 

Become
Character Designer

Le character designer est un artiste avant tout ! Très créatif, il s’inspire d’un univers et d’un environnement pour esquisser des personnages en cohérence, pour un projet d’animation, de bande-dessinée ou de jeu vidéo.

Parole de pro

Les films de l’ESMA ont un gros niveau technique. Toujours de belles surprises, avec des lignes éditiorales différentes : on va du simple cartoon millimétre jusqu’à de l’hyper réalisme.

Florian Landouzy
Co-fondateur et Responsable de l’Animation, Supamonks

PAROLE DE PRO

« On avait senti les années précédentes le niveau monter, mais cette année 2015, il y a beaucoup de films très beaux, surtout dans tout ce qui est réaliste »

Fédérico Costa
Directeur Artistique, Delapost

Son travail est très précis : expressions du visage, mimiques, couleur de cheveux, vêtements, postures, équipements…

Le rôle du character designer

Grâce à son coup de crayon, le character designer exprime graphiquement l’identité d’un personnage, à partir d’un scénario et d’un cadre précis. Curieux, il s’appuie sur des références qui lui permettront de mieux cerner l’environnement, et proposer ainsi des concepts au plus près des attentes du donneur d’ordre.

La Conception Assistée par Ordinateur (CAO)

Une fois l’esquisse finalisée, il s’attelle au travail de CAO : l’idée est de véritablement donner vie au personnage, afin qu’il puisse intégrer l’environnement graphique auquel il est destiné. Là, commence une phase de travail plus technique, où l’objectif du character designer est d’amener ce personnage à se mouvoir, à avoir une apparence et un acting réaliste. Il devra passer par diverses étapes, de modélisation, de sculpting, de texturing et de rigging, qui lui permettront de donner du volume, une structure et une réalité physique à ce personnage.

Ses compétences

Qu’il évolue au sein d’un studio de création, d’un studio de jeu vidéo ou qu’il travaille en tant qu’indépendant, le character designer doit en plus de ses compétences artistiques et techniques, être très à l’écoute du directeur artistique notamment, avec lequel il échange beaucoup.